Ma banque ne m’apporte pas assez de services ?

J’ai des besoins précis et je ne sais pas où les trouver ?

Comment faire des économies, gagner du temps, moderniser mon point de vente ?

La plupart des Banques Pro proposent des solutions monétiques tout en en un, comprenant à la fois le service financier (carte commerçant CB) mais également l’offre matériel (Terminal de paiement).

Le confort est bien sûr de faire confiance à son partenaire bancaire, mais le choix est limité et les coûts et les services ne sont pas forcément à la hauteur de vos besoins.

Ces sujets font partie des insatisfactions remontées de façon récurrente par les commerçants vis-à-vis de leur banque.

Alors comment peuvent-ils s’en affranchir ?

Premier critère : le prix

Pour la commission, c’est le grand écart entre les banques historiques et les offres de nouveaux acteurs. Chez ces derniers, il n’est pas rare de trouver des taux de commission à 1,75 %.

Ce critère est primordial car, dès que votre chiffre d’affaire va se développer, c’est ce qui vous reviendra le plus cher, bien plus que le coût du Terminal de paiement. 

N’hésitez pas à challenger vos fournisseurs et de leur demander une simulation sur la base de vos volumes d’encaissements CB.

Faites attention également aux autres coûts ou conditions qui peuvent être cachés :

  • Je suis auto entrepreneur / artisan et ma banque m’oblige à ouvrir un compte pro,
  • Y  a-t-il des délais d’engagements (il n’est pas rare de voir des contrats avec un engagement sur 36 ou 48 mois minimum)
  • Y a-t-il des frais de résiliation ?
  • Quels sont les délais de virements (réception de vos encaissements à J+1, J+2, …) ?
  • Quels sont les coûts annexes (tenue de compte, …) ?

Deuxième critère : le matériel 

Là aussi c’est le grand écart, du simple boîtier lecteur de cartes en Bluetooth sans imprimante à 29 € HT, au TPE tout intégré à plus de 500 € HT, avec ou sans abonnement mensuel.

Ce poste n’est pas à négliger, surtout si les encaissements CB sur TPE représentent plus de 50 % de votre chiffre d’affaires, celui-ci doit être robuste, sécurisé, avec une connexion à internet des plus efficace, et surtout assorti d’un contrat de support auprès d’un mainteneur monétique spécialisé.

Si votre TPE tombe en panne, c’est une perte immédiate de votre chiffre d’affaire.

Il faut donc vous assurer que le contrat de maintenance prévoit l’accès à une hot line disponible 6/7 et d’un échange standard du matériel en cas de panne.

Troisième critère : vos besoins

Comme évoqué dans les précédents articles, nombreuses sont les activités qui ont des besoins d’encaissements incontournables de types :

  • Est-ce que je peux encaisser les cartes Tickets Restaurants ?
  • Comment faire du PLBS (prise d’empreinte pour loueur de voiture par exemple) ?
  • Je veux connecter mon terminal de paiement à ma caisse ?
  • Comment dématérialiser le ticket CB commerçant ?
  • Est-il possible de centraliser les données de paiements lorsque j’ai plusieurs points de vente ?

identifiez bien vos besoins afin de choisir le bon matériel et éviter des déceptions et un changement de fournisseur en cours de route.

N’hésitez pas à contacter un mainteneur monétique qui saura vous aider à choisir le terminal correspondant le mieux à vos besoins.

FiPOS peut vous proposer une liste de mainteneurs partenaires, tous experts dans leur domaine.

Quatrième critère : les critères d’éligibilité

Pour faire simple, toute entité professionnelle déclarée et identifiée par un SIRET peut proposer à ses clients le paiement CB sur un terminal de paiement.

Que ce soit dans un contexte de vente vers les particuliers, vers les sociétés ou les deux.

Il n’est plus nécessaire d’avoir un compte bancaire professionnel en France, tout compte bancaire rattaché au SIRET et domicilié dans n’importe quel pays européen suffit.

Quels sont les éléments qui seront vérifiés pour l’ouverture du compte sont les suivants :

  • Qui sont les bénéficiaires finaux (qui sont les actionnaires)
  • Quelle est l’activité (preuves d’activité).

Une fois le compte bancaire ouvert, il vous suffit de contacter un partenaire financier comme FiPOS qui saura vous accompagner pour l’obtention de votre carte de domiciliation CB et le choix du terminal de paiement afin de gérer vos encaissements CB en toute indépendance.

Voilà, vous en savez maintenant un peu plus sur ces questions !

Retrouvez plus d’informations dans notre FAQ qui répondent aux questions du quotidien des commerçants.

N’hésitez pas à solliciter ici nos équipes commerciales pour faire des simulations financières !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *